Stage de Sumi-e du 27 au 31 Juillet

Rôles et techniques de l’image dans l’illustration et dans le haïga en particulier à Obernai (67)

Ce stage se déroule dans le cadre apaisant d’un jardin japonais à l’atmosphère propice à la détente et à la concentration.
Il a pour objectif de faire découvrir les rôles et les techniques de l’image dans le haïga (association de la calligraphie d’un haïku et d’un sujet) comparés aux rôles et techniques de l’image dans le livre illustré d’une part et de permettre la réalisation d’œuvres par la mise en pratique de ces techniques d’autre part.

L’apprentissage se déroule en plusieurs étapes :

  • Mise en évidence des généralités sur le travail à la création par l’apprentissage des codes de l’image pour l’illustration (définition du sujet selon le style choisi : littéral ou libre)
  • Analyse de la complicité entre texte ou poésie et image ainsi que son impact sur la lecture de l’œuvre
  • Précisions des différentes fonctions de l’image : descriptive, narrative et connotative et son langage plastique qui lui donne sens:
    • Effet expressif moindre des couleurs dans le haïga
    • Effet expressif majeur des formes, des différents plans, des angles de vue et de l’échelle des plans particuliers à la perspective nippone
  • Cadrage et intégration de la calligraphie du haïku dans l’image globale

L’apprentissage du rôle des différents éléments de l’illustration et la mise en pratique des différentes techniques sont les meilleurs garants d’une composition équilibrée et d’un intéressant pouvoir suggestif, le dialogue texte (prose ou poésie) et image donnant à l’image globale des fonctions qui dépassent celles qui lui sont habituellement dévolues.
La connaissance de la grande richesse du langage plastique, du concept de l’espace mis au service du graphisme permet à l’auteur d’une illustration de donner libre cours à son imagination et d’utiliser les outils comme le prolongement de son cœur d’enfant.

Pour s’inscrire : https://www.atelier-manda.fr/contact/

Salon du Livre de Bussy

Exposition à la Librairie Junkudô à Paris

Manda propose une exposition des originaux du livre « Hôsai Shôdoshima ku », recueil des haïkus de Ozaki Hôsai illustrés de haïga de Manda, à la Librairie Junkudô à Paris du 18 au 28 février.

Télécharger le flyer de l’exposition (PDF).

 

Exposition à la Sky Gallery de Shôdoshima

En avril, à l’occasion de la commémoration de la mort du poète japonais Ozaki Hôsai, la ville de Tonoshô à Shôdoshima exposera les sumi-e originaux du livre de Manda « Ozaki Hôsai, haikus du Bout du Monde » paru chez Synchronique Editions. L’exposition à la Sky Gallery (à ciel ouvert), dans les rues labyrinthiques (maze town) que le poète a parcouru durant les derniers mois de sa vie, permettra au public de découvrir les haiga et calligraphies qui illustrent les derniers haïkus de l’auteur composés à Shôdoshima.

Exposition au Festival International des Cinémas d’Asie

Dans le cadre du 25ème Festival International du Cinéma d’Asie, Manda présente du 11 janvier au 14 février :

  • A la Maison du Tourisme, une exposition de Haïga, originaux extraits de son livre « Tanéda Santôka, dans le Bol du Mendiant ». Quelques exemplaires sont en vente.
  • A la Chapelle de l’Hôtel de Ville, une exposition de Haïga et illustrations, originaux extraits de son dernier livre « Ozaki Hôsai, haïkus du Bout du Monde ».

Visite commentée le 11 janvier 2019 à 17h, suivie du vernissage de l’exposition à 18h.
Entrée libre, sur inscription.

Pour plus d’informations : le programme du FICA (PDF) ainsi que le site web de la manifestation.

Promotion spéciale sur le livre de Santôka à cette occasion (24€ au lieu de 37€).

À paraître : Haïkus du bout du monde – Hôsai

Avec ce très beau livre d’art, le lecteur part à la rencontre d’une figure majeure de la poésie classique japonaise.

Peu connu en France, Hôsai a gagné une place à part au panthéon des haïkistes et dans le cœur des Japonais. Lorsqu’il se rend sur l’île de Shôdoshima en 1925, malade, le poète, d’une sensibilité extrême au regard de la mort, écrit ses derniers et ses plus beaux haïkus. Le lecteur les découvrira rassemblés dans cet ouvrage.

Sans surcharge, sans métaphore, sans déplacement de la pensée, il livre des vérités crues, brutes et nues avec une pudeur qui ne consiste pas tant à dire autre chose que ce qu’il dit que d’en dire moins. Sa conscience, tranchante comme une lame de rasoir, de la nature dans ses aspects les plus anodins le porte à l’écoute de tout ce qui vit, de tout ce qui est, de ce qui a l’air de ne rien dire, à l’écoute des choses du quotidien, simples, minuscules . Cette conscience donne à ses haïkus toute leur saveur et toute leur richesse.

Son œuvre, d’une profondeur spirituelle et d’une richesse émotionnelle, digne des plus grands poètes, ouvre un album d’images, images d’une vie solitaire qui courent de souvenirs de mémoire en souvenir de rêverie poétique. Pour ses illustrations et haïga, Manda a fait le choix de la monochromie de l’encre, monochromie qui rassemble, à elle seule, toutes les couleurs et fait ainsi écho à la brachylogie d’une écriture poétique témoin d’un désir, de la part du poète, d’aller à l’essentiel, de rester en retrait de toute démonstration pour nous faire gagner en douceur d’âme.

Titre : Haïkus du bout du monde
Auteurs : Hôsai – Manda
Éditeur : Synchronique Éditions
Parution : 18/02/2019
Prix : 22 €
Illustrations : 50 illustrations